Au quotidien

À quel âge faire garder son bébé ?

A quel âge faire garder son bébé ?
Kim / mars 28, 2019

Quand bébé grandit ou quand on doit travailler dehors, il est temps de faire garder son bébé par un professionnel. Relevant du domaine de la puériculture, ce procédé est ainsi régi par des règles du métier et par la loi, il faut alors vous référez sur les procédures en vigueur. Sachez que confier son enfant à une personne qui vous est étrangère, autre que vos proches, est une chose délicate qui mérite réflexion et prudence.

Comment faire garder son bébé pour la première fois ?

Vous vous trouvez dans un dilemme total, saisir cette opportunité d’avoir trouvé un bon poste, de reprendre ses activités professionnelles après un congé de maternité ou tout laisser tomber et vous occuper de votre travail. Dans des cas pareils, il y a la solution adéquate, celle d’inscrire votre bébé à la garderie. Toutefois, faire garder son bébé doit être fait dans les règles de l’art.

Vous devez savoir que ce procédé est soumis à une loi, celle de 2014 avant qu’il y ait quelques modifications sur les règlements régissant la garderie en 2016. Sachez d’abord que chaque établissement doit avoir un agrément lui donnant l’habilité d’exercer dans ce domaine. La première chose à savoir est l’âge minimum du bébé, ainsi, il faut vous renseigner auprès des autorités en place, et de vous assurer qu’il sera pris en charge par une puéricultrice, diplômé dans le domaine.

Mais il y a également un âge idéal pour cette première séparation, qui devra être à partir de 3 ou 4 mois, une fois que vous ayez pu soumettre votre bébé à l’allaitement mixte ou exclusivement au biberon.

Ce procédé doit devenir ensuite une habitude afin de pouvoir « couper le cordon ombilical » de façon progressive et pour vous permettre d’évoluer dans votre métier en toute sérénité, mais également pour que le bébé se passe petit à petit de l’exclusivité de vos bras. Ainsi, les crèches proposent une période de « transition et d’adaptation » pour que votre bébé accepte cette nouvelle situation en observant une certaine durée qui doit augmenter au fur et à mesure.

Prenez le soin de suivre à la lettre les conseils de ces professionnels mais également de vous informer sur les sites traitant de la petite enfance.

Pour mieux vivre la séparation

Sûrement, et pour le bébé et pour vous, une séparation est un moment que vous appréhendez puisque tous les deux, vous vous êtes habitués à être ensemble. Le bébé reconnaît vos bras, votre odeur, votre voix, et votre visage, il lui sera donc difficile de s’en passer. Ainsi, la séparation doit être préparée, certes, il y aura ce sentiment de culpabilité comme de le laisser à une inconnue, comme lui aussi aura un sentiment d’abandon, mais vous devez vous convaincre que c’est une nécessité.

Vous pourrez alors lister toutes les raisons qui vous obligent à vous séparer de votre bébé, vous permettant de dédramatiser la situation. Vous pourrez alors consulter les témoignages des autres mères qui ont déjà vécu l’expérience afin de vous motiver, et de trouver les meilleures astuces pour s’y préparer, pour la vivre et pour l’accepter dans le meilleur des cas.

De votre côté, vous devez également préparer psychologiquement votre enfant, quel que soit son âge, sachez que vos paroles sont essentielles à le réconforter, et vous devez trouver les bons mots pour le rassurer.

Peut-être que vous pensez avoir échoué quand le bébé manifeste une certaine colère par des cris ou s’il manifeste un mutisme total, ces réactions sont tout à fait légitimes. Sachez que c’est une nouvelle situation pour lui mais de telles réactions restent passagères, il sera de nouveau content pour vos retrouvailles. Et surtout, n’oubliez pas de lui donner son doudou ou sa tétine pour qu’il ne se sente pas coupé de son monde habituel.

Combien le procédé vous coûtera-t-il ?

Faire garder son bébé présente un certain coût. Crèches, garderie, nounou à domicile ou assistance maternelle, ces établissements vous proposent leurs services. Certes, ces dispositifs fonctionnent selon l’âge du bébé, mais il y a également des institutions privées comme des institutions publiques qui doivent inclure dans leurs services des frais. Il vous faut alors, au préalable, calculer le coût du mode de garde grâce à une méthode mise à votre disposition par quelques sites.

Ce simulateur vous permet de calculer le coût mensuel d’une crèche collective ou d’une crèche familiale, d’une nounou à domicile ou d’une assistante maternelle. Vous devez remplir les informations vous concernant entre autres le nombre d’enfants à charge, les revenus annuels imposables et l’impôt sur le revenu. Après avoir rempli tous les champs, vous aurez le devis exact de ce que vous devez payer pour la garde de votre bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *