Au quotidien

Comment planter un chêne truffier ?

Le chêne truffier est un arbre spécifique où les truffes se développent par l’intermédiaire des mycorhizes. Il est primordial de suivre quelques recommandations pour bien planter un chêne truffier. Pour vous aider, voici comment faire.

Vérifiez le sol

Avant de planter un chêne truffier, il est important de bien vérifier la qualité du sol. Effectivement, celui-ci doit être bien calcaire. La raison est que ce champignon ne se développe que sur ce type de sol spécifique. Plus il en sera riche, et plus vous aurez de chance d’avoir un chêne truffier développé qui produira une grande quantité de truffes une fois à maturité que vous pourrez retrouver en vente sur le site d’Henras, le spécialiste des truffes.

Il est également important d’avoir une bonne couche de terre arable. Comme pour toutes les plantations, la truffe ne pousse que si certaines conditions sont respectées lors de sa plantation. Il est donc important de s’assurer que tous les éléments pour assurer son développement soient réunis.

Enfin, le sol nu n’assure pas la bonne santé et le bon développement d’un truffier. Pour ce faire, il a besoin d’éléments biologiques externes pour l’aider. Pour cela, il est important de privilégier les sols où l’on trouve plusieurs insectes comme les larves ou encore les vers. Ils participent grandement à l’enrichissement du sol pour le rendre fertile.

La méthode pour planter le chêne truffier

La plantation du chêne truffier se fait essentiellement durant l’automne. La raison est que c’est à cette saison que les plants naissants ont le plus de chances de bien se développer. En effet, l’automne permet d’avoir des conditions climatiques propices pour permettre aux chênes truffier de bien pousser.

Avant de procéder à la plantation, il est important de travailler la terre 15 jours avant. Cela permet d’aérer le sol pour lui donner les ressources nécessaires pour faire grandir les plants. Par ailleurs, il est nécessaire de creuser à l’avance les trous où les truffes seront plantées. Une fois les quelques jours passés, le trufficulteur devra saisir des mottes de terre humidifiées pour recouvrir les plants afin de permettre la symbiose qui donnera naissance à des truffes.

Le développement de ce champignon est assez délicat. Pour ce faire, il a besoin d’avoir un environnement sain, dépourvu d’élément extérieur pouvant gêner sa pousse. Pour cela, il est important de dégager la zone autour du chêne truffier. Il faut donc enlever les cailloux et autres éléments présents autour.

Entretien du truffier

Une fois le chêne truffier planté, il est important de bien l’entretenir pour lui permettre de bien se développer. Pour ce faire, il est important de bien désherber autour de lui. Effectivement, les mauvaises herbes peuvent compromettre la symbiose provoquée par les mycorhizes. Il s’agit du phénomène d’infection donnant naissance aux truffes en question.

Ensuite, il est également important de bien arroser la plantation même quand il pleut. Durant les périodes sèches, il est conseillé de les arroser fréquemment, car c’est durant cette période de l’année que les truffes ont du mal à se développer.

Enfin, vous pouvez entretenir vos chênes truffiers en les taillants aux environs de la mi-mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *