Au quotidien

Peut-on vraiment tout faire soi-même ?

Peut-on vraiment tout faire soi-même ?
Kim / janvier 19, 2019

Être apiculteur est un grand métier, faire son propre miel nécessite beaucoup de travail et d’implication. Saviez-vous que les produits et dérivés du miel sont nombreux et les bénéfices sont innombrables ? Mesdames, on peut trouver du miel dans vos produits cosmétiques, il possède une vertu qui le rend capable de produire un effet rajeunissant. Mais peut-on tout faire soi-même ?

Être apiculteur, c’est savoir s’organiser

Vous lancer seul dans l’aventure de l’apiculture nécessite un bon moral et de la forme. Être apiculteur ne s’improvise pas il vous faut connaître la base de l’apiculture avant toute chose, suivre des formations auprès des professionnels et surtout vous préparer au budget que la ruche exige. Eh oui ! entretenir une ruche toute l’année nécessite un financement, en commençant par acquérir la colonie, la mise en place de la ruche, ainsi que le soin des abeilles et les équipements.

Preuve qu’on peut tout faire soi-même, réaliser sa propre lessive n’est pas difficile. Il suffit d’avoir le bon matos et tout sera nickel. Par exemple, en fin de récolte vous voulez remettre tout votre matériel à neuf, il vous faut une cuve en tôle bien étanche. Faites ensuite un bon feu de bois en dessous et versez de l’eau. Une fois que l’eau arrive à ébullition, versez une bonne quantité de cristaux de soude et laissez le tout bouillir un instant. Le résultat sera garanti, tout sera bien décapé.

Faire son propre miel ne nécessite pas forcément d’être à plusieurs. Une fois votre ruche en place, votre tâche est de contrôler la colonie, détecter les intrusions, soigner les abeilles. La technologie fait désormais partie prenante de l’apiculture. Une ruche moderne est connectée via des sondes et des capteurs, qui renvoient les informations (température, état de santé des abeilles, humidité…) sur un moniteur que vous pouvez visionner à distance.

Depuis plusieurs décennies, les pouvoirs régénérescences du miel ont été employés dans bon nombre d’éléments. Actuellement, de nombreux produits cosmétiques en sont composés pour le soin capillaire, le visage ou encore les mains. A l’opposé des autres tâches relatives à l’apiculture, ce procédé nécessite de collaborer avec des professionnels du bien-être.

Quels sont les bienfaits du miel pour la peau ?

Réaliser ses cosmétiques est également possible. Pour la peau, le miel peut la purifier en profondeur. La substance antibactérienne qui la constitue est un bon élément purificateur pour la peau. Pour un nettoyage de la peau, il vous faut mélanger dans un récipient, 2 cuillères à soupe de miel pur et de préférence bio et 2 cuillères à soupe d’huile de jojoba. Appliquez le tout sur le visage puis rincez plus tard.

En résumé, en terme d’apiculture, on peut tout faire soi-même, ou presque ! Dès l’implantation de la ruche, vous pouvez œuvrer seul au contrôle de votre colonie d’abeilles. Vous pouvez connecter votre ruche, en utilisant les dernières technologies, inspecter périodiquement les environs, veiller à la santé de vos abeilles, etc. Par contre, pour la cosmétique, à moins d’avoir une bonne notion, collaborer avec des spécialistes s’avère la meilleure solution, et ainsi rester en position de fournisseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *